Maisons conseils : faire construire sa maison, travaux dans sa maison...
Objectif maison (faire construire, travaux, aménagement...)
 
Objectif investissement (credit immobilier...)
 
Maison conseils : Mes services
 
Maison conseil (faire construire sa maison, travaux...)
 
 
 

Imprimer

Envoyer cette page

Le jargon des pros


A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V Z

C


Cabochon
Carrelage de petit taille. On place parfois des cabochons pour agréménter un carrelage.



Cache moineau
Voir : " Débord de toit " .


Cadre
Armature transversale d'une poutre ou fondation qui maintient les armatures horizontales, et permet de résister aux efforts de cisaillement..



Cage d'escalier
Volume dans lequel est enfermé l'escalier.


Calcaire
Roche sédimentaire formée pour l'essentiel par du carbonate de calcium (les acides l'attaquent en dégageant du gaz carbonique). elle peut être due à l'accumulation au fond de l'eau de débris provenant d'êtres vivants (coquille, coreaux, encrimes, etc...) ou à la participation de carboate aux dépens du bicarbonate en disssolution dans l'eau.


Calepinage
Désigne l'appareillage de différents éléments. Par extension, dessin que l'on exécute afin de décider de la façon dont on disposera un revêtement pouvant permettre différentes combinaisons (carrelages, pierre, parquet...) sur un mur ou un sol. Il est recommandé d'éxécuter un calepinage dès que l'on souhaite répartir harmonieusement du carrelage ou bien disposer une frise.


Calorifugeage
Opération permettant d'empécher les déperdition de chaleur sur des éléments conducteurs de liquide mis a température (ex: tuyauteries d'eauchaude protégées par de la laine de verre ou de la mousse en coquilles).

Caniveau
Bord de la chaussé ou éléments industrialisé concave servant à la réception des eaux (ex.: caniveau de bas de rampe, sous-sol).



Carotte
Opération de forage permetant de prélever du sol un échantillon pour l'analyser.


Chainage
Ceinture en béton armé destiné à éviter l'écartement des murs de construction. On réalise également des chainages verticaux entre deux planchers béton pour solidariser les murs entre eux. L'emploi de parpaings -U- et de parpaings creux, facilite ces opérations et permet de conserver une homogénéité extérieure de la façade et de respecter les impositions techniques (D.T.U.).



Chaise
Eléments en bois utilisés pour matérialiser l'emprise d'un pavillon avant sa réalisation. Ceux-ci sont implantés en retrait pour ne pas géner la construction.



Chape flottante
C'est une dalle mince de béton, coulée sur un matériau résilient, en général polystyréne, sur une dalle de béton armé.



Charpente
Elément ( en bois ou en métal ) constituant le support de la couverture. Existe en différentes pentes adaptées à l'architecture locale ou à la destination du volume intérieur créé par elle.
Voir COMBLES .



Chatiere

Petite ouverture en toiture assurant la ventilation des combles ou du grenier .
Voir TUILES .


Chassis de toit
Baie basculante exécutée sur le rampant d'une charpente d'eau chaude



Chaudiere
Appareil destiné à chauffer un fluide (eau ) et à le distribuer dans différents corps de chauffe afin d'elever la température d'un local et/ou de l'eau dans le cas d'une fourniture d'eau chaude.
Chaudière mixte: chaudière assurant le chauffage et la fourniture



Chauffage à basse température
Ce chauffage est aussi dénommé chauffage au sol. Un reseau de tubulures (serpentins) contenant de l'eau chaude circule dans le sol. Ce chauffage connait actuellement un regain d'intérêt. Il ne faut pas le confondre avec les premiers chauffa­ ges par le sol qui ont surtout laissé le souvenir de fâcheux maux de jambes. Ce type de chauffage peut être aussi électrique avec des trames au sol.


Chauffe-eau à accumulation
Chauffe-eau muni d'un réservoir (ballon) ou l'eau chaude est stockée. Un thermostat se déclenche automatiquement dès que l'eau stockée n'est plus à la température désirée.


Cheminée
Voir: "Dessin ci-contre"



Cheneau
Conduit qui longe le toit, recueille les eaux de pluies et les mène au tuyau de descente . Voir: ' Gouttière '


Chevêtre
Pièce en bois ou en béton dans laquelle s'emboitent les entraits de ferme, les arbalétriers ou les poutrelles (plancher béton) de façon à libérer l'espace suffisant pour laisser passer un escalier, un conduit de fumée, un châssis, une trappe de visite ou de combles.



Chevron
Pièce de bois sur laquelle on fixe les lattes qui soutiennent la toiture (voir dessin ci-contre).


Chien-assis
Fenêtre en saillie sur la toiture avec une seule pente opposée à celle du toit (ne pas confondre avec une lucarne rampante).



Chute ( EU - EP )
Canalisation verticale PVC, reçoit les évacuations des lavabos, baignoires... et l'eau provenant des gouttières .



Cintre
Courbe intérieure d'une voûte.


Claustra
Cloison ajourée en maçonnerie ou en bois permettant de créer des zones dans une pièce tout en laissant passer l'air et la lumière .


Cloisons
Constituent les séparations non porteuses des constructions. Sont réalisées, soit en parpaings, soit en briques, soit en carreaux de plâtres.
D'autres procédés existent, notament les cloisons dites sèches composées de plaques de plâtre à ame d'alvéoles en carton ou encore des panneaux de fibres. L'épaisseur d'une cloison est généralement de 7 cm (5 cm constituant un minimum). On parle de cloison de distribution ou de cloison séparative quand les cloisons sont destinées à séparer différentes pièces. On parle de cloison de doublage ou contre-cloison lorsqu'il s'agit d'une cloison édifiée contre un autre mur ou une autre cloison afin d'en renforcer l'isolation thermique ou phonique.



Closoir
Voir: "Faitage".


Coefficient "B"
II tient compte des déperditions thermiques (coefficient G), mais aussi des apports gratuits (solaire, occupation, etc ...)

Coefficient "G"
Caractérise l'importance des pertes de chaleur qui se produisent dans un logement. Exprimé en W m3 °C en Watt perdu pour 1 m3 de logement chauffé avec un écart intérieur/extérieur de 1 °c.
Plus le coefficient est faible, plus l'isolation est efficace.


Coefficient"K" (d'une paroi)
Représente la qualité de chaleur transmise (perdue) sur 1m 2 d'une paroi ou d'un mur, pour un écart de température de 1 °C Exprimé en W m 2 °C . Plus il est faible, plus la paroi est isolante.


Coffret S. 300
Coffret en plastique posé sur socle ou encastré dans un ouvrage maçonné jouxtant l'emprise publique. Il accueille le compteur E.D.F. ou G.D.F.



Colonne (en sani taire)
Elément en porcelaine sous un lavabo assurant l'esthétique contre le mur d'appui.



Comblanchien
Pierre calcaire dure utilisée pour les sols .


Combles
C'est la partie d'une construction directement située sous la toiture. On parle de comble perdu lorsqu'on ne peut pas l'aménager (notament lorsque la hauteur du comble est trop basse), de comble aménageable (lorsqu'on peut l'aménager) ou enfin de comble aménagé (lorsque l'aménagement est déjà réalisé).



Compacter
Réalisé un tassement mécanique d'un sol pour en augmenter la densité donc la portance.


Compteur (général)
Appareil placé en amont d'une installation eau, électrique, gaz de façon à enregistrer la consommation du particulier.
 





  © Maison-conseil 2005 | Mentions légales | Crédits | Plan du site