Maisons conseils : faire construire sa maison, travaux dans sa maison...
Objectif maison (faire construire, travaux, aménagement...)
 
Objectif investissement (credit immobilier...)
 
Maison conseils : Mes services
 
Maison conseil (faire construire sa maison, travaux...)
 
 
 

Imprimer

Envoyer cette page

JARDINER :
Plaisirs d'été : le bonheur est dans le pré !


De l'âge de la "patouille" à celui des acrobaties, il suffit souvent de peu de choses pour faire plaisir aux enfants. Un toboggan, un portique, une piscine gonflable, un bac à sable. : comment transformer le plus petit des jardins en petit coin de paradis ?

Créer un espace ludique à l'extérieur, c'est offrir aux enfants une part de bonheur et de joie... et une certaine autonomie. Se balancer, glisser, grimper, construire, en solitaire ou à plusieurs, autant d'activités qui leur permettent de se défouler tout en s'amusant....
 
 Une valeur sûre, le portique
 Toboggans et tourniquets, les bons réflexes
 Sous le gazon la plage
 Bon à savoir
1. Une valeur sûre, le portique

Il se décline dans plusieurs tailles, différents matériaux, et peut recevoir toutes les balançoires, de la plus classique à celle à double siège sans oublier les agrès, l'échelle de corde, la corde lisse ou à nœuds et, bien sûr, l'incontournable toboggan. Une structure modulable qui a toujours autant de succès.

Combien ça coûte ?

A partir de 120 € pour une balançoire une place et jusqu'à 1050 € pour une « station de jeux » en bois très complète.

Sécurité
Ne lésinez pas sur la qualité, c'est une question de sécurité mais aussi de longévité. Optez pour des produits conformes à la norme NF 54-100 et EN 71 relatives aux portiques de plein air à usage familial. Elle vous garantit la solidité du support, des systèmes d'ancrage et de fixation, la résistance à la corrosion... Les exigences de cette norme sont très rassurantes : les parties saillantes des boulons sont munies de protections, le portique ne présente ni arêtes vives ou coupantes, de plus, une notice -en français- vous indique la meilleure façon de l'installer et les conditions optimales d'utilisation.

Entretien

N'oubliez pas de vérifier régulièrement le bon état des agrès, notamment les cordes, les parties en plastique comme les sièges et les fixations. Si possible, rentrez-les l'hiver pour leur éviter un vieillissement prématuré.

retour sommaire


2. Toboggans et tourniquets, les bons réflexes

Toboggan

Vérifiez la présence de protections latérales sur la plate-forme d'accès et la glissière pour limiter les risques de chute. Contrôlez aussi l'état du plan de glissade. Méfiez-vous des échardes de bois. Pour les modèles en métal c'est l'état des soudures et des rivets qui doit retenir votre attention. Et pour ceux en plastique ou en résine, attention aux pièces cassées.
Combien ça coûte ? De 95 à 400 € selon la longueur et le matériau du toboggan

Tourniquet

Choisissez des jeux bien adaptés à l'âge et aux capacités de vos enfants. N'en achetez pas un, par exemple, si votre bambin est haut comme trois pommes. Pour les plus grands privilégiez un modèle pourvu d'un plateau central. A défaut, les enfants risqueraient de se coincer une jambe ou un bras. Assurez-vous également que poignées et garde-corps soient bien dimensionnés et solides.
Combien ça coûte ? A partir de 200 € environ.

retour sommaire

3. Sous le gazon la plage

Un petit carré de sable blanc invite toujours à la récréation.

Les bacs à sable en résine, les moins chers (autour de 40 €), prennent des couleurs, une forme généralement arrondie et se dotent de petites assises pour mieux bricoler. Formés de 2 coquilles, ils permettent de mettre du sable dans l'une, de l'eau dans l'autre et se ferment sans problème le soir venu.

Les bacs en bois, carrés ou hexagonaux, sont plus grands (jusqu'à 1,60m x 1,60 m) et permettent aux enfants de s'installer sur tout le pourtour et se déclinent en naturel ou peints de couleurs gaies. Ils sont aussi plus chers (de 60 à 100 €). Là encore, mieux vaut opter pour un modèle doté d'un couvercle ou d'une bâche car cette aire de jeux est très tentante pour les chats qui trouvent là une "caisse" à leur goût, sans oublier la pluie qui détrempe le sable, les tontes de gazon ou les feuilles qui le transforment vite en bourbier. Choisissez de préférence des modèles traités en autoclave : ils résistent mieux aux agressions naturelles.

Le sable.

Vous pouvez acheter du sable dans les magasins de matériaux (celui utilisé pour la préparation du béton) ou opter pour du sable blanc en vente dans les grandes surfaces de bricolage, plus malléable pour réaliser de beaux pâtés...

Attention toutefois, même protégé, le sable ne restera pas "propre" très longtemps et il est fortement conseillé de le désinfecter régulièrement avec un produit adapté et sans chlore .

retour sommaire



Bon à savoir

Histoire d’eau : baignade pour tous

De 6 mois à 12 ans, adaptés vos achats aux besoins de vos chérubins.

Pour les tout-petits, les piscines gonflables sont parfaites. A partir de 1,40m de diamètre, hautes de 20 à 55 cm de hauteur, douces au toucher, elles sont rassurantes pour l'enfant et son entourage. Vous pouvez les vider tous les 2-3 jours ou acheter des sets de traitement complet ( de préférence sans chlore et avec un algicide) conçus pour ces mini-piscines non filtrées.
Combien ça coûte ?
De 40 à 50 €, en moyenne.

Pour les plus grands, un peu plus de profondeur et d’espace permettent de s'initier à la natation ou de s'adonner à des jeux collectifs. Vous avez le choix.

  • Les structures souples monobloc sont réalisées en toile polyester bordée d'un boudin flottant qui monte avec l'eau lors du remplissage. La toile, très résistante, permet d'installer le bassin sur n'importe quel sol plan. La pression de l'eau lui donne sa forme définitive et sa rigidité
    Combien ça coûte ?
    A partir de 130 €.pour les petites tailles (diam 3,60cm).

  • Les piscines à structure métallique sont, elles, en toile de PVC armé robuste maintenu en place par une armature de tubes en acier à emboîter les uns aux autres. Une formule économique, très facile à monter et à démonter. Compte tenu de leur profondeur de 80 à 120 cm, elles sont souvent livrées avec une échelle.
    Combien ça coûte ? A partir de 400 €.
Où l'installer ? Choisissez un endroit bien ensoleillé, abrité des vents et des ombres portées des arbres ou des maisons voisines qui ont une fâcheuse tendance à plonger le bassin dans l'ombre. C'est toujours désagréable sans oublier que des rayons solaires judicieusement captés constituent un chauffage naturel du plan d'eau. Autre impératif : un sol plan et stable. Si un bassin hors-sol accepte un terrain avec quelques petites bosses (moins de 3 cm de haut) il ne peut s'installer sur une pente. Supprimez également au maximum racines et cailloux et sachez qu'un tapis de sol, en option, s'avère très utile pour protéger le fond des aspérités.

Sécurité. Pour éviter chutes et chocs, pensez aux caillebotis ou aux lattes de bois qui créent des plages sans eau stagnante et antidérapantes autour des petites piscines posées à même le sol et en bas de l'escalier pour les plus profondes.

retour sommaire
  © Maison-conseil 2005 | Mentions légales | Crédits | Plan du site