Maisons conseils : faire construire sa maison, travaux dans sa maison...
Objectif maison (faire construire, travaux, aménagement...)
 
Objectif investissement (credit immobilier...)
 
Maison conseils : Mes services
 
Maison conseil (faire construire sa maison, travaux...)
 
 
 

Imprimer

Envoyer cette page

JARDINER :
Mettez votre jardin à l'heure du printemps


Avec les beaux jours, prenez soin de votre jardin. Il vous le rendra au centuple !

Tout risque de gel n’est pas encore écarté, mais dès le retour des beaux jours, vous aurez envie de profiter de nouveau de votre jardin. Après les frimas de l’hiver, la percée des premiers bulbes, l’éclosion des premiers bourgeons vous appelleront au-dehors. C’est le moment d’enfiler de bonnes chaussures et une paire de gants, de prendre en main binette et sécateur, et de partir à la re-découverte de son espace vert pour nettoyer, soigner, planter, et préparer un printemps tout en couleur.
 
 Donnez un coup de vert au gazon
 Préparez rosiers et arbustes d'ornement
 Garnissez pots et balconnières
 Associez les fleurs en beauté
1. Donnez un coup de vert au gazon

Inspectez toute la surface de votre gazon en repérant les plaques de mousse, les endroits dégarnis, ceux dont les brins d’herbe ont été cassés par le gel, ou qui sont envahis par le trèfle et autres plantes indésirables.

L’utilisation d’un produit mixte, associant engrais, désherbant sélectif et anti-mousses vous permettra en un seul passage de redonner de la vigueur à votre tapis vert.
Pour regarnir les trous, travaillez le sol sur quelques centimètres, épandez un gazon dit « de regarnissage » : sa composition et le traitement des graines sont prévus pour qu’il bouche rapidement les espaces vides.

Prévoyez aussi de reprendre les tontes à partir du mois d’avril. Vérifiez donc en conséquence que votre tondeuse est en bon état de marche. Faites-en éventuellement affûter la lame.

Un petit plus

Les Anglais n’ont pas inventé les belles pelouses. Ils ont tout simplement la chance de profiter de conditions météo idéales et leur prodiguent beaucoup de soins. Prendre le temps d’aérer son gazon au retour du printemps est certes une contrainte, mais cette opération assurera un redémarrage en beauté : passer un rouleau aérateur, piétiner en ayant fixé sous ses chaussures des semelles spéciales garnies de clous ou simplement enfoncer régulièrement les dents d’une fourche creusera des petits trous qui permettront à l’air et à l’eau de bien parvenir jusqu’aux racines.

retour sommaire


2. Préparez rosiers et arbustes d'ornement

Avec leurs petites trompettes jaunes qui s’épanouissent aux premiers beaux jours, avant même que n’apparaissent les feuilles, les forsythias semblent sonner le retour du printemps. Il faudra tailler les rameaux dès que les fleurs seront fanées, pour préparer la floraison de l’année suivante.

Les lilas, les céanothes, les prunus, les seringats… ainsi que tous les arbustes qui fleurissent au printemps s’épanouiront successivement au fil des semaines, certains vous apportant en plus le plaisir de parfums puissants ou délicats. Alors que la pousse reprend ainsi après le repos de l’hiver, c’est le bon moment pour enrichir le sol et apporter de la nourriture à tous ces arbustes : enterrez quelques bonnes poignées « d’amendement » organique (fumier, compost…) au pied de chacun en les mélangeant à la terre, et épandez de l’engrais, en respectant bien les doses prescrites sur l’emballage. En choisissant de l’engrais en granulés dit à longue durée d’action, vous assurerez un apport progressif : ils nourriront ainsi vos arbustes pendant plusieurs mois.

A ne pas oublier

La taille des rosiers est indispensable pour obtenir une plante robuste et stimuler le départ des jeunes pousses qui porteront les fleurs pendant tout l’été. Elle se pratique maintenant, à la sortie de l’hiver, entre le 15 février et le 15 mars selon les régions. Supprimez les rameaux les plus frêles et suivant les variétés (arbustives ou grimpantes) taillez les autres branches à une trentaine de centimètres au-dessus du sol, toujours au-dessus d’un bourgeon, en biais, la partie la plus basse étant à son opposé ou rafraîchissez de manière à donner au rosier une forme plus harmonieuse.



retour sommaire


3. Garnissez pots et balconnières

Sur la terrasse, à certains endroits du jardin, sur un balcon ou un simple rebord de fenêtre, les bacs et jardinières permettent de profiter sur des espaces réduits d’une gamme très importante de petits arbustes et de fleurs.

Tenez compte simplement dans votre choix de l’emplacement prévu, ombre ou soleil, et n’associez dans un même contenant que des plantes qui ont les mêmes besoins en eau. Prévoyez aussi la taille que prendra la plante une fois développée afin que son port soit en harmonie avec le contenant et que les plus hautes ne cachent pas les plus petites.

Vous pourrez ainsi cultiver toutes les plantes qui vous sont actuellement proposées dans des godets ou des pots : rosiers et arbustes d’ornement, plantes grimpantes, fleurs annuelles, vivaces, mini-légumes ou aromatiques…

Laissez faire votre imagination et suivez vos coups de cœur en étudiant le choix que mettent les jardineries à votre disposition. Mais attention, certaines ne supporteraient pas les gelées qui peuvent encore se produire en mars et avril. C’est le cas notamment des géraniums (ou pélargoniums).

Pour réussir

Dans le jardin, évitez les bacs à réserve d’eau : la pluie peut les remplir en excès, ce qui ferait pourrir les racines. Veillez à ce que le pot soit toujours percé d’un trou qui permet l’écoulement de l’eau en surplus, eau d’arrosage ou de pluie. Utilisez, pour remplir pots et jardinière, un bon terreau, sans hésiter à y mettre le prix. Certaines marques vous permettent de repérer des produits de qualité, bien appropriés aux cultures prévues, comme la certification Qualité France ou la marque NF Terreau.

retour sommaire


4. Associez les fleurs en beauté

Myosotis, digitales, primevères, violettes, pivoines, lupins… : les plantes vivaces sont celles qui restent en dormance pendant l’hiver, ou même semblent disparaître complètement, et qui dès le retour du printemps font leur réapparition en beauté aux quatre coins du jardin. Reprenant toute leur vigueur, elles y apportent une grande diversité de formes et de couleurs.

Si vous avez laissé pendant l’hiver leurs touffes en place et que vous les retrouvez toutes fanées, c’est le moment de les rabattre, c’est-à-dire de les tailler au ras du sol de quelques coups de sécateur : leur végétation va repartir de la base.

C’est le moment aussi d’en planter de nouvelles, achetées en godets : vous aurez beaucoup de plaisir à les associer, mais tenez compte pour cela de leur hauteur, de leurs besoins d’ensoleillement et de leurs couleurs. Sachez jouer avec les nuances en associant des tons harmonieux, plantez les uns à côté des autres au moins trois pieds de chaque variété pour un effet de masse suffisant, et espacez-les d’au moins 30 cm pour leur laisser la place de se développer.

Prudence

La plupart des fleurs à bulbes ne donnent la plénitude de leur beauté qu’au cours d’une seule floraison. Les années suivantes, pour maintenir l’éclat de vos tulipes et narcisses, il existe toutefois une « recette » : une fois coupées les fleurs fanées, laissez les feuilles sur place jusqu’à ce qu’elles jaunissent et sèchent. C’est à cette condition en effet que les bulbes vont « mûrir » et faire leurs réserves pour refleurir l’année prochaine. Si ces « bulbeuses » se trouvent au milieu du gazon, vous éviterez donc de les couper en tondant.

retour sommaire
  © Maison-conseil 2005 | Mentions légales | Crédits | Plan du site