Maisons conseils : faire construire sa maison, travaux dans sa maison...
Objectif maison (faire construire, travaux, aménagement...)
 
Objectif investissement (credit immobilier...)
 
Maison conseils : Mes services
 
Maison conseil (faire construire sa maison, travaux...)
 
 
 

Imprimer

Envoyer cette page

BRICOLER :
Ravalement mode d'emploi


Nettoyer, reboucher, enduire, peindre. : tous les dix ans, pour préserver la santé et la beauté de votre maison, offrez-lui un bon lifting. Petit mémento à l'usage des propriétaires.
 
 Rien ne m'oblige à effectuer un ravalement.
 Je n'ai besoin d'aucune autorisation pour entreprendre ces travaux.
 Je peux passer chez mon voisin pour repeindre mon mur mitoyen.
 Je peux bénéficier d'aides pour financer mes travaux.
 Je peux déduire mes frais de ravalement de mes impôts.
 Contacts utiles
 Combien ça coûte ?
 Bon à savoir
1. Rien ne m'oblige à effectuer un ravalement.

Tout dépend de la commune dans laquelle vous résidez. En effet, certaines municipalités rendent obligatoire le ravalement des façades par arrêté. C’est lui qui fixe la périodicité, les quartiers concernés, les délais de réalisation des travaux, les techniques à employer ou encore les couleurs à respecter. A Paris par exemple, les façades doivent être maintenues en bon état de propreté et ravalées au moins tous les 10 ans (article L 132-1 du code de la construction).

Attention ! Si vous ne procédez pas au ravalement de vos façades alors que la mairie vous le demande, vous vous exposez à une amende de 3750 € (article L 152-11). La commune peut aussi faire réaliser les travaux d’office et vous présenter ensuite la facture.

retour sommaire
2. Je n'ai besoin d'aucune autorisation pour entreprendre ces travaux.

Faux. Avant de débuter votre ravalement vous devez déposer une déclaration de travaux en mairie. Celle-ci vous délivrera une autorisation assortie parfois de prescriptions particulières (couleurs à respecter pour l’harmonie du quartier, par exemple). Par ailleurs, à proximité d’un monument historique ou dans une zone protégée, l’Architecte des Bâtiments de France sera consulté.

A noter

Dans un lotissement, vous devrez respecter les exigences du cahier des charges. Il peut imposer des couleurs, des matériaux (crépis, enduits…).

retour sommaire


3. Je peux passer chez mon voisin pour repeindre mon mur mitoyen.

Vrai. Le droit de passer par le terrain voisin pour repeindre votre mur mitoyen est établi par la servitude de tour d’échelle, applicable en l’absence d’autres moyens d’accès. Votre voisin ne peut donc vous refuser le passage. Vous devez toutefois lui en faire la demande au préalable et définir précisément avec lui les modalités : durée, personnes agréées à passer chez lui, dédommagements éventuels. L’autorisation du voisin est également indispensable si vous occupez l’espace aérien surplombant son terrain par une grue, une nacelle ou un échafaudage accroché à votre toit, par exemple

Notre conseil

Avant d’entreprendre les travaux, prenez la précaution d’établir un état des lieux.

retour sommaire


4. Je peux bénéficier d'aides pour financer mes travaux.

Vrai . Un ravalement représente une dépense de plusieurs milliers d’euros pour les propriétaires. Heureusement des aides existent. Vous pouvez notamment bénéficier de
  • Prêts aidés : plan ou compte épargne logement (PEL – CEL) ainsi que prêt 1 % logement.

  • Subventions  : une prime pour l’amélioration de l’habitat est accordée sous conditions de ressources par l’Anah (agence nationale pour l’amélioration de l’habitat).

  • Aides financières  : elles sont parfois allouées par la mairie lorsque ce sont ses services qui prennent l’initiative de lancer une campagne de ravalement.
Notre conseil

Renseignez vous auprès du mouvement Pact-Arim pour connaître les différentes aides auxquelles vous avez droit.

retour sommaire


5. Je peux déduire mes frais de ravalement de mes impôts.

Faux. S’il était possible auparavant de bénéficier d’une réduction d’impôts pour le ravalement, cet avantage fiscal a été supprimé lors du passage au taux de TVA à 5,5 %.

retour sommaire


6. Contacts utiles

Qualibat : www.qualibat.com

CAUE (conseils de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement)
20-22 rue du Commandeur 75014 Paris
tel : 01 43 22 07 82
www.fncaue.asso.fr

ANAH
Les délégations départementales sont situées à la Direction Départementale de l’Equipement
Un seul numéro de téléphone national : 08 26 80 39 39 (0,15 €/mn, du lundi au samedi de 8 à 20 heures)
www.anah.fr

PACT-ARIM Fédération Nationale
27 rue de la Rochefoucauld - 75009 PARIS
Tel. : 01 42 81 97 70. Internet :
www.pact-arim.org

retour sommaire


6. Combien ça coûte ?

Le coût d’un ravalement dépend de multiples facteurs : nature de la construction (pierre, brique, enduits), surfaces à traiter, état de la façade, complexité des travaux (simple nettoyage ou étanchéité), difficulté de l’intervention, produits employés... C’est pourquoi il est illusoire de vouloir communiquer des prix moyens. En revanche, il est toujours possible de s’inspirer d’exemples de réalisations pour établir des fourchettes de prix. C’est ce que nous vous proposons grâce à l’Anah (agence nationale pour l’amélioration de l’habitat). Fin 2003, l’organisme public a effectué une étude sur les coûts d’un ravalement pour une maison de 5 pièces, sur un étage, représentant 245m2 à traiter. Exemples.

  • Nettoyage sous pression des façades
    Coût de la réalisation : de 1800 à 2600 €
    Durée moyenne des travaux : 3 jours

  • Peinture
    Coût de la réalisation : de 6 100 à 7 300 €
    Durée moyenne des travaux : 5 semaines

  • Enduit mono-couche
    Coût de la réalisation : de 6700 à 7700 €
    Durée moyenne des travaux : 1 semaine

  • Enduit traditionnel
    Coût de la réalisation : de 10 200 à 12 500 €
    Durée moyenne des travaux : 1 semaine
Pour en savoir plus.

« Fiches de prix : immeubles collectifs – logements individuels » : ce document de 96 pages est disponible gratuitement sur simple demande à l’Anah au 01 44 77 39 39 ou par courrier 8, avenue de l’Opéra, 75001 Paris. Il est également consultable en ligne sur le site de l’Anah : www.anah.fr, rubriques « Actualités » et « Résumés des guides ».

retour sommaire


Bon à savoir
Les 4 étapes clés d’un ravalement réussi

Evaluez vos besoins
  • Définissez l’ampleur des travaux nécessaires : simple nettoyage, rebouchage des fissures, produits d’étanchéité…
  • Faites établir un diagnostic par un architecte, ses conseils seront indispensables si le ravalement ne se limite pas à de simples travaux de peinture sur des murs en bon état.

Trouvez les financements adaptés

  • Prévoyez votre financement avec un PEL, un CEL ou un prêt 1%.
  • Renseignez-vous auprès de la mairie ou des Pact-Arim pour faire le plein d’aides.

Choisissez le « bon » entrepreneur

  • Préférez une entreprise bénéficiant de la certification Qualibat ou pour la capitale de l’agrément de la ville de Paris « Qualité Ravalement Paris » (www.paris.fr).
  • Faites établir des devis par au moins trois entreprises différentes pour une prestation identique.
  • Retenez que le devis le plus bas n’est pas forcément celui qui garantit la meilleure prestation.
  • N’hésitez pas à aller visiter un chantier réalisé par l’entreprise et, si possible, discutez avec d’anciens clients.
  • Pour des travaux d’étanchéité des façades (rebouchage des fissures, enduits ou peintures étanches), vérifiez auprès de l’entrepreneur qu’il possède bien une assurance décennale. De votre côté, pensez à souscrire une assurance dommage ouvrage.

Vérifiez le contrat avant de signer

  • Faites établir un cahier des charges définissant dans le détail les travaux : la surface à traiter, les protections prévues (bâchage de l’échafaudage, filets…), la nature des produits utilisés, le détail de l’intervention, l’échéancier des paiements, la date de fin de chantier.
  • Prévoyez des pénalités en cas de retard : 1/3000 ème du prix par jour de retard , par exemple.

retour sommaire
  © Maison-conseil 2005 | Mentions légales | Crédits | Plan du site