Maisons conseils : faire construire sa maison, travaux dans sa maison...
Objectif maison (faire construire, travaux, aménagement...)
 
Objectif investissement (credit immobilier...)
 
Maison conseils : Mes services
 
Maison conseil (faire construire sa maison, travaux...)
 
 
 

Imprimer

Envoyer cette page

ÉTABLIR SON BUDGET:
Maison : bien calculez son budget


Vous avez décidé de faire construire votre maison. Félicitations ! Mais avez-vous tout prévu dans votre budget ? Voici, poste par poste, les dépenses à prévoir.
 
 L'achat du terrain
 Le choix de la maison
 Le déménagement
 Les frais annexes
 Bon à savoir

1. L'achat du terrain : « Dis-moi où? Je te dirai combien ! »

Son prix dépend de sa superficie et de sa situation. Les écarts varient sur une échelle de 1 à 10 et parfois plus selon la région où vous décidez de faire bâtir votre maison. A titre d’exemple, selon le dernier indicateur MIsa, les prix moyens des terrains en France se situaient en août autour de 45 000 euros hors frais. Mais alors qu’ils dépassaient la barre des 83 000 euros en Ile-de-France et flirtaient avec les 63 000 euros en région Méditerranée, en revanche, ils plafonnaient à moins de 22 000 euros dans le Nord-Ouest, de 31 000 euros dans le Sud-Ouest et de 35 000 euros à l’Est.
Mais outre le prix du terrain lui-même, pensez aussi à prendre en compte d’autres frais dans votre budget prévisionnel : l'étude du sol (entre 1 000 et 4 000 € ), le bornage (de 600 à 1 500 € ) et éventuellement le raccordement aux réseaux d’eau, d’électricité, de gaz, de téléphone… si vous achetez un terrain hors lotissement (de 5 000 à 10 000 € ).

Bon à savoir

Les dépenses totales liées à l'achat d'un terrain représentent, en règle générale, entre 25 et 50 % du montant du projet global.

retour sommaire

2. Le choix de la maison : clé en main ou prête à finir ?

Le prix moyen hors terrain pratiqué par les constructeurs de maisons individuelles sur plan s’élève à 100 000 € environ pour une surface de 80 à 140 m2. Mais il peut grimper jusqu'à 270 000 € et plus pour une construction haut de gamme de 140 à 250 m2. A contrario, si vous optez pour une maison prête à finir, celle-ci vous reviendra entre 30 et 50 % moins cher. Dans ce cas, le constructeur creuse les fondations, construit les murs, pose les huisseries et le toit. À vous, ensuite, d’effectuer les travaux d'isolation, de plomberie et d'électricité, de poser les revêtements du sol, les peintures et les tapisseries. Et, si vous rêvez d'une maison intelligente disposant d'un réseau global de communication pour commander à distance l'ouverture et la fermeture de votre alarme, de votre chauffage, du portail ou encore de l'arrosage automatique, prévoyez en plus de 2 à 5 % du prix de la construction

Bon à savoir

Le prix de la maison est obligatoirement indiqué dans votre contrat et englobe le coût de la construction proprement dite, le coût du plan, la rémunération du constructeur, les garanties et les dépenses liées aux travaux de branchement aux réseaux si ces derniers ne sont pas pris en charge par l'entrepreneur.

retour sommaire

3. Le déménagement : le volume dicte le tarif

Déménager n’est pas gratuit… à moins de compter beaucoup d’amis ! N'oubliez donc pas d’intégrer le coût du déménagement à votre budget car quelle que soit la formule que vous choisirez, c'est une dépense en plus ! À titre d’exemple, la location d’une camionnette, au forfait pour la journée, vous reviendra à 85 € pour 10 m3 et à 120 € pour 20 m3. Pensez à comptabiliser l'achat des cartons (entre 5 et 2 € pièce) ou encore la location d'un élévateur (18 € la journée).

Vous passez par un déménageur professionnel ? Il vous en coûtera entre 900 et 4 700 € selon le volume de votre mobilier et le type de service que vous demandez : économique, c'est vous qui emballez, démontez et remontez ; standard, le déménageur démonte et remonte vos meubles et met les objets fragiles dans les cartons ; luxe, il s'occupe de tout et même du rangement de chaque chose à sa place dans votre nouvelle maison.

retour sommaire


4. Les frais annexes : ne les négligez pas !

Ils viennent se greffer sur votre budget de base et se décomposent en cinq postes principaux :

Les taxes

Elles sont de deux natures différentes. La première constitue un droit d'enregistrement représentant 4,89 % du prix d’achat de votre terrain. La seconde, perçue au titre de la Taxe locale d'équipement (TLE), vous sera demandée à la délivrance de votre permis de construire. La TLE varie selon les communes et la surface de votre maison. Pour une superficie de 120 m2 en province, prévoyez de débourser 1 930 €. À ces deux prélèvements s’ajoutent la taxe de raccordement à l'égout ainsi que des taxes supplémentaires comme la CAUE – taxe pour le financement du conseil d'architecture, d'urbanisme et d'environnement – réclamées par certaines communes.

Les frais de notaire

Les frais d’acquisition ou droits et émoluments notariaux sont fixés à 1 % du prix de vente de votre terrain. Ils couvrent les honoraires du notaire ainsi que les frais de constitution de votre dossier.

Les frais d'agence

Si vous passez par un intermédiaire pour l'acquisition de votre terrain, comptez de 6 à 10 % du prix de la vente.

Les assurances

Vous devrez souscrire une assurance dommages ouvrage obligatoire pour vous garantir d'éventuels désordres lors de la construction. Elle s'élève, en moyenne, à 4 000 €. D'autre part, vous devrez prendre une assurance multirisque habitation dès que la maison est hors d'eau et hors d'air.

Les frais d'emprunt

Avec ou sans apport personnel, vous aurez certainement à demander un prêt à votre banque pour financer tout ou partie de votre projet. Outre les remboursements mensuels augmentés des intérêts (veillez à ce qu'ils ne dépassent pas 35 % de vos revenus), pensez à budgétiser les dépenses supplémentaires inhérentes à tout contrat d'emprunt : les frais de dossier, les garanties (hypothèque, cautionnement, privilège de prêteur de denier,) et autres d'assurance (décès, invalidité, perte d’emploi…).

Un dernier conseil

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence aussi bien sur le taux du prêt que sur les garanties et les assurances. Tentez aussi de négocier une remise des frais de dossier avec votre banquier.

retour sommaire


Bon à savoir
Faites vos comptes !

Afin d'éviter les désagréables mauvaises surprises financières, tentez d’établir un budget prévisionnel aussi précis que possible et prévoyez une marge supplémentaire d'au moins 5 % à 10 % du coût global de votre projet.

Et, profitez-en ! En quelques clics sur notre site, vous pouvez aussi estimer le prix de votre future maison en fonction de votre région d’élection, des matériaux utilisés, de la surface habitable…

Poste budgétaire Montant TTC
Prix du terrain
 
Frais d'agence
 
Droits d'enregistrement
 
Frais notariaux
 
Raccordement aux réseaux
 
Taxe de raccordement à l'égout
 
Bornage
 
Étude du sol
 
Démolition éventuelle d'un bâtiment
 
Évacuation des terres
 
Réalisation d'un chemin d'accès carrossable
 
Clôture
 
SOUS TOTAL
 
Prix de construction de la maison
 
Taxe locale d'équipement
 
Assurance dommages ouvrage
 
Assurance multirisque habitation
 
SOUS TOTAL
 
Frais de dossier du prêt
 
Hypothèque
 
Cautionnement
 
SOUS TOTAL
 
Déménagement
 
SOUS TOTAL
 
TOTAL  

retour sommaire
  © Maison-conseil 2005 | Mentions légales | Crédits | Plan du site