L’épargne logement redevient compétitive ! 02/02/2009
Avec la baisse du taux de rémunération du Livret A au 1er février (2,50 % au lieu de 4 %), ce sont tous les taux des livrets d’épargne réglementés qui chutent : à 2,50 % pour le LDD, 3 % pour le livret d'épargne populaire (LEP), 1,75 % pour le livret d'épargne entreprise et pour le compte épargne logement (hors prime d’Etat). Par contre, le taux reste inchangé pour le plan épargne logement (PEL). A 2,50 % d’intérêts, ce produit devient particulièrement intéressant pour tous ceux qui veulent acheter un logement. En effet, si on y bloque jusqu’à 61 200 euros pendant quatre ans minimum, on peut bénéficier d’un prêt immobilier à un taux de 4,20 %. Soit bien mieux que les offres classiques des banques (4,81 % en moyenne en janvier 2009 selon l'Observatoire crédit logement/CSA).
Bon à savoir. Le montant du prêt qu’autorise le PEL varie en fonction des droits acquis et de sa durée de remboursement (de 2 à 15 ans), sans jamais pouvoir dépasser 92 000 euros. Ce prêt pourra être compété par celui d’un compte épargne logement (CEL) : jusqu’à 23 000 euros remboursables sur 18 mois minimum pour un taux d’intérêt de 3,25 % (depuis le 1er février 2009).
 
Fermer